L’installation d’un survitrage​

1/ Qu’est-ce qu’un survitrage

Le survitrage est une technique que peuvent utiliser les personnes souhaitant améliorer thermiques et acoustiques d’un simple vitrage. Le recours à cette solution ne nécessite pas un changement des anciennes fenêtres dont on désire accroître le faible niveau d’isolation. Cette méthode consiste en la réalisation de la pose d’une lame de verre sur la fenêtre d’origine. Le survitrage qui ne peut qu’être réalisé que sur une fenêtre en bois se décline en différentes versions. Vous pouvez ainsi faire votre choix entre le fixe, l’ouvrant, le film survitrage ou encore le démontable.

2/ Les avantages du survitrage

Comme mentionné d’entrée de jeu, le survitrage est une solution qui possède de multiples avantages. Cette option séduit par son coût particulièrement abordable. Il n’est pas nécessaire en effet de réaliser un important dans le cadre de la mise en œuvre d’un tel projet. C’est une technique qui s’applique directement sur vos anciennes fenêtres. Ce qui ne demande pas des travaux importants comme c’est le cas avec un double ou triple vitrage. Vous faites des économies non négligeables en termes de main d’œuvre. Un autre avantage du survitrage réside dans l’amélioration des performances énergétiques de votre habitation. C’est un choix qui vous permet d’augmenter le niveau de l’isolation phonique et thermique de votre logement.

3/ Différencier les matériaux disponibles pour accompagner une fenêtre

Dans le cadre de la réalisation de votre survitrage, il faut être en mesure de choisir les matériaux les plus adaptés. Votre choix doit dépendre de vos objectifs et de la nature de la technique choisie. Ainsi par exemple, vous pouvez choisir une vitre ave un profilé en métal ou aluminium ou un encadrement souple. Pour ce type d’opération, il est important de prévoir une huisserie parfaitement solide dans la mesure où la réalisation du survitrage occasionne un surpoids de l’ordre de 10 kg/m2 pour un vitrage de 4 mm. Pour être sûr de disposer d’un matériel adapté à vos contraintes et envies, il est indispensable de faire effectuer un diagnostic précis de la structure de vos fenêtres que vous comptez renforcer.

4/ L’isolation thermique et phonique

L’isolation thermique et phonique font partie des éléments que le survitrage permet d’améliorer de façon significative. Ainsi vous souhaitez obtenir un coefficient de résistance thermique proche de celui imposé par la réglementation en vigueur, il faut opter pour un survitrage fixe. C’est la solution la plus efficace en matière pour augmenter le niveau d’isolation thermique de votre logement. Avec ce type de survitrage, le résistance thermique Ug de votre maison sera de 3,3, bien meilleur que celui-ci d’un vitrage simple plafonné à 6. Pour ce qui est de l’isolation phonique, vous pouvez obtenir un indice R 22 dB avec un survitrage de 4 mm. C’est loin de l’indice R 29 dB que permet un double vitrage mais c’est avantageux si en tenant compte du coût de réalisation.

5/ Faire appel à un vitrier de confiance

Pour votre projet d’installation survitrage Paris, faites appel à un professionnel en l’occurrence un spécialiste de la vitrerie Paris. Un tel expert possède l’expertise nécessaire pour effectuer vos différents travaux dans les règles de l’art. En contact un technicien chevronné en vitrerie Paris, il saura vous conseiller utilement afin de vous aider à faire de bon choix. Il réalisera en outre votre installation survitrage Paris dans le strict respect des normes sécuritaires en vigueur.

Mots clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge